In blog

* Vélo classique ou à Assistance électrique dont la puissance ne dépasse pas 250w.

En règle générale, l’assurance multirisque habitation (MRH) obligatoire en tant que propriétaire ou locataire du logement couvre les dommages matériels et/ou corporels que vous causez à un tiers. Le remboursement du vélo en cas de vol à l’intérieur de votre maison, de votre garage ou de votre cave (correctement protégés) est également pris en charge. L’assurance bénéficie à tous les membres du foyer, déclarés à la compagnie d’assurance.

Si vous n’êtes pas couvert par une MRH (hébergement à titre gracieux par ex), il est alors recommandé de souscrire une assurance responsabilité civile.

Si vous êtes malheureusement victime d’un accident, provoqué par un piéton ou un autre cycliste, c’est la MRH de la personne impliquée qui prendra en charge les dommages. Si une voiture ou un motard a causé l’accident, c’est l’assurance voiture/moto qui gérera le dossier, après constat des responsabilités de chacune des parties.

En cas d’accident sans responsabilité (vous glissez et tombez par exemple), la CPAM et la complémentaire santé rembourseront les frais médicaux.

Le Contrat GAV (Garantie des Accidents de la Vie) couvre des prestations complémentaires, comme la perte de salaire,  l’incapacité, l’invalidité… Il est utile de vérifier si avez souscrit une telle assurance et quelles en sont les garanties.

Toutefois, les dégâts matériels apportés au vélo ne seront pas indemnisés. Vous pouvez donc choisir un contrat d’assurance spécifique pour votre vélo qui assurera en outre le vol et la dégradation sur la voie publique. Faites bien attention aux conditions (dispositif antivol spécifique, décote…).

En cas de location de vélos en libre-service, ce sont vos propres contrats d’assurance qui s’appliquent.

Besoin d’aide pour faire le point ? FamilyZen étudie les offres assureurs afin de vous proposer la formule parfaitement adaptée à vos besoins et à votre budget.

Plus d’infos : www.familyzen.fr

MaPrimeRénov : Aide renforcée dans le cadre du Plan de relance

Lancée le 1er janvier 2020, et alors réservée aux propriétaires occupants aux revenus modestes, MaPrimeRénov’ est ouverte depuis le 1er octobre à tous les propriétaires, quels que soient leurs revenus et qu’ils occupent ou non le logement. La prime peut en effet être accordée pour un logement mis en location.

Enfin, Ma PrimeRénov’ est accessible aux copropriétés pour des travaux dans les parties communes.

Plus d’infos sur https://www.maprimerenov.gouv.fr

Recent Posts