In blog

Si votre résidence fiscale est en France, vous pouvez bénéficier d’une réduction d’impôt sur le revenu, sous conditions, lorsque votre enfant à charge poursuit des études secondaires ou supérieures.

Pour bénéficier de cette réduction fiscale, votre enfant doit être âgé de moins de 18 ans ou être majeur de moins de 25 ans rattaché à votre foyer fiscal. Dans tous les cas, il doit être scolarisé au 31 décembre 2017. Il ne doit pas avoir signé un contrat d’apprentissage ou un contrat de professionnalisation. Il ne peut pas être rémunéré. Toutefois il peut être boursier et percevoir une gratification à l’occasion d’un stage obligatoire

D’autre part, les cours suivis par correspondance n’ouvrent pas droit à la réduction, sauf s’il s’agit d’une formation initiale suivi par l’intermédiaire du centre national d’enseignement à distance (Cned).

Le montant de la réduction dépend du niveau de l’enseignement, soit :

  • 61 € par enfant scolarisé au collège
  • 153 € par enfant scolarisé au lycée
  • 183 € par enfant en enseignement supérieur

Ces montants sont divisés par 2 si l’enfant mineur à charge est en résidence alternée.

La déclaration se fait sur le formulaire 2042 – RICI, Réductions et crédits d’impôts, cases 7EA à 7EG. Il n’est pas demandé de joindre les certificats de scolarité correspondants mais il faut les conserver en cas de demande de l’administration fiscale.

 

 

 

.

 

 

 

Recent Posts