En blog

Depuis le 1er janvier 2018, la prime à la conversion des véhicules est accessible à tous les Français, particuliers et professionnels

Afin de répondre aux objectifs du Plan climat de Nicolas Hulot, l’Etat incite au renouvellement du parc automobile ancien et polluant, en proposant une prime à l´achat d´un véhicule neuf ou d’occasion en échange de la mise au rebut d’un vieux véhicule.

Les vieux véhicules  concernés sont les voitures ou camionnettes dont le poids total autorisé en charge n’excède pas 3,5 tonnes selon les conditions suivantes :

  • diesel, immatriculé avant 2001 (pour les ménages imposables) ;
  • diesel, immatriculé avant 2006 (pour les ménages non imposables) ;
  • essence, immatriculé, avant 1997 (pour tous les ménages).

Le montant de la prime est établi de la façon suivante :

Type d’achat
Ménage imposable
Ménage non imposable
Voiture électrique neuf*
2.500 €
2.500 €
Véhicule électrique d’occasion ou véhicule thermique (essence ou diesel) Crit’air 1 ou 2, neuf ou d’occasion, émettant moins de 130 g CO2/km
1.000 €
2.000 €
Deux roues ou quadricycle électrique (catégorie L)
100 €
1.100 €

*Cette aide est cumulable avec le bonus écologique qui concerne par contre seulement l’achat de véhicules électriques neufs.

Le concessionnaire fait l’avance de la prime. Si ce n´est pas le cas, vous devez en faire vous même la demande auprès du  Fonds d’aide à l’acquisition de véhicules propres, dont la gestion est assurée par l’Agence de services et de paiement (ASP).

Pour plus de détails, consultez le site https://primealaconversion.gouv.fr/dboneco/accueil/

Les articles récents