En blog
Overworked woman stressed with work

L’administratif, quelle horreur !

Mal a la teteMal a la teteMal a la teteLe terme « phobique » peut sembler exagéré mais la réalité est là : un certain nombre de personnes sont  à  ce point traumatisées par les papiers administratifs qu’elles ressentent de violents troubles physiques  à la vue des enveloppes et des piles de courriers qui s’accumulent. Certaines se plaignent de maux de ventre, de perte d’appétit, de nausées ou d’insomnies, d’autres n’ont simplement plus le courage d’ouvrir leurs boites aux lettres et s’installent dans le déni…   Comme l’explique Estelle, dans l’interview avec Le Figaro : il y a là une vraie souffrance, dont les causes peuvent être multiples mais sont le plus souvent liées à un choc : un deuil, une rupture ou un divorce, une perte d’emploi. Dans ce cas, nous pensons que la phobie administrative peut être passagère. Les papiers administratifs sont alors considérés comme des ennemis, des sources de mauvaises nouvelles, de douleurs et d’ennuis auxquels on n’a plus le courage de faire face. L’objet du tourment  doit  disparaître et les enveloppes sont alors empilées, non ouvertes, dissimulées sous d’autres documents ou parfois même cachées dans de grands sacs au fond d’armoires fermées à double tour.   Cela va donc bien au delà de la simple procrastination qui peut toucher tous ceux que le respect des échéances ennuie et la lourdeur de l’administration irrite. Certains profils sont « plus à risques » que d’autres et leur phobie administrative est davantage permanente. Nous rencontrons plus souvent ces profils au sein des artistes, des personnes évoluant dans un environnement ou métier à contact humain, créatif  et chaleureux comme la communication par exemple. Ces personnes sont  souvent rebutées par la rigidité des procédures à respecter et l’administratif ne cadre pas avec leur personnalité. Nous avons tellement d’administratif à gérer en France qu’ils en développent un réelle phobie.   Les « désordonnés » pleins de bonne volonté mais dépassés par du retard de rangement et de classement peuvent aussi perdre pied. Ceux-ci oublient par exemple de renvoyer leurs feuilles maladie, les attestations demandées pour bénéficier de prestations sociales, leurs notes de frais… et peuvent perdre beaucoup d’argent…   Il est important de savoir qu’il n’est jamais trop tard pour s’attaquer aux papiers administratifs, que s’alléger de ces corvées et régler enfin tous les dossiers considérés comme insurmontables fait un bien fou… Nous le rencontrons tous les jours, les personnes qui ont une réelle aversion pour l’administratif et acceptant de déléguer cette « mission » se sentent immédiatement soulagés et plus sereins.   Si vous vous reconnaissez « phobique administratif » à la lecture de cet article, rassurez-vous, vous n’êtes pas un cas isolé… FamilyZen intervient tous les jours chez des personnes qui ont l’administratif en horreur. Nous vous aidons à dédramatiser la situation, nous agissons pour que toute culpabilité soit levée et notre réseau d’assistants administratifs dédiés vous accompagne en toute confidentialité.

Les articles récents