Témoignage et remerciements !

Chères Frédérique et Estelle,
Je vous remercie pour le travail fait, et le suivi.
C’est rassurant, et « confortable » malgré toutes ces situations délicates.
À très bientôt,
Nadia

La Zen attitude, ça passe aussi par un chez soi Feng Shui

Spa still lifeAujourd’hui, nous vous proposons de respirer le zen jusque chez vous, en suivant quelques conseils tous simples pour un espace de vie plus apaisant.

Optez pour un espace épuré : on essaie d’éviter d’entasser des meubles inutiles et encombrants. Plus votre pièce sera épurée, plus la sensation d’espace sera présente. L’idéal est de miser sur des meubles fonctionnels, avec plusieurs rangements. Ne chargez pas vos étagères de bibelots, laissez l’espace exister.

Laissez, laissez entrer le soleil… On dit la musique adoucit les mœurs, mais la lumière joue un rôle fondamental dans notre équilibre, elle est source de bonne humeur de la journée. Choisissez donc une bonne exposition, ne mettez pas systématiquement des rideaux si vous pouvez l’éviter. Comme la lumière naturelle suffit rarement, disposez des lampes dans votre habitation pour que votre maison soit éclairée à n’importe quel moment de la journée.

Croyant ou non au Feng Shui, l’harmonie au sein d’un foyer est très importante. C’est pourquoi changer le positionnement des meubles selon certaines règles ou encore opter pour certaines couleurs permet d’obtenir un environnement plus harmonieux et serein. Vous pouvez aussi bouger vos meubles de temps en temps afin de trouver LA disposition qui convient le mieux.

Des accessoires peuvent changer l’atmosphère d’une pièce, en la rendant plus agréable. Ce sont ces détails comme des vases, coussins, plaids ou encore des tapis qui mettront une touche vraiment personnelle et décorant ainsi mieux l’espace.

Il ne reste plus qu’à agir. Trouvez votre source d’inspiration dans quelques magazines et boutiques et … allez courage, petit à petit, l’oiseau fait son nid : bientôt à vous le foyer chaleureux et accueillant !

Pour de la convivialité, pensez à la simplicité !

Terrasse de brasserie«- Allô, chérie ? Ca ne te dérange pas si j’ai des amis qui passent dîner ce soir ? – Pas du tout… » Zut ! Vous qui rêviez d’une soirée soupe en regardant Desperate Housewives… Pas de panique. Voila une recette simple et rapide qui ravira tout le monde : l’hamburger à l’italienne.

Il faut compter 15 minutes de préparation et 10 minutes de cuisson : rapide, on vous avait prévenu !

Pour réaliser cette recette, il vous faut pour 4 personnes:

• 4 steaks hachés de 150 g chacun
• 2 oignons
• 200 g de mozzarella
• 1 cuil. à soupe de basilic ciselé
• 8 tomates cerises
• 50 g de beurre
• 1 cuil. à soupe d’huile
• 12 olives noires
• sel, poivre

Vous voilà devant vos fourneaux.

1ère étape : faites revenir les oignons émincés 4 ou 5 min à la poêle dans 20 g de beurre, sur feu doux. Retirez-les.
Ensuite, chauffez le reste de beurre et l’huile dans la poêle sur feu vif. Faites-y griller les steaks hachés 3 à 4 min sur chaque face. Pensez à saler, poivrer.
Vous pouvez maintenant répartir les oignons sur les steaks, puis les recouvrir d’une tranche de mozzarella. Couvrez la poêle. Poursuivez la cuisson juste le temps que le fromage fonde.
C’est bientôt la fin de la préparation, et vos papilles vous titillent déjà. Parsemez de basilic. Garnissez d’olives et de tomates cerises. Servez avec aubergines ou poivrons grillés : des surgelés peuvent très bien faire l’affaire et une salade verte aux pignons de pin légèrement grillés.

En dessert, encore au rayon congelé, choisissez le mi-cuit chocolat, à servir avec une boule de glace vanille ou yaourt si vous trouvez… c’est délicieux !

Un bon vin. Tout est prêt. Ah, voila qu’on sonne : voila les invités qui arrivent, par l’odeur alléchés.

La rentrée ? Oui, mais avec le sourire !

The first appartmentLes vacances sont bel et bien terminées, mais ne faisons pas grise mine pour autant. Pour attaquer la rentrée de front, voici quelques petits conseils bien utiles.

Faites durer le plaisir des vacances. Comment ? Que ce soit en préparant un apéritif, en prenant des photos, ou en écoutant une playlist de musique spéciale été, vous perpétuez ainsi un petit rituel synonyme de vacances pour vous.

Vos enfants ont des crayons et vous avez du papier ? Parfait ! Activité coloriage pour tout le monde ! C’est une activité tendance qui vous permet de faire redescendre la tension et de faire le point plus posément. Mais jouez-le jeu et installez-vous à côté de votre enfant pour faire aussi votre coloriage. Vous allez voir, vous allez adorer et votre enfant aussi. Si vous prévoyez les petites madeleines maison en accompagnement, c’est encore mieux J

Oui les vacances sont finies. Mais les prochaines arrivent. Planifiez d’autres escapades, dès la Toussaint, histoire de raviver la flamme de la sérénité et calmer l’appel du grand large, qui n’aura lieu qu’à l’été.

Profitez également de votre retour et de votre entrain pour vous remettre au sport.

La rentrée n’est pas que négative. Elle apporte également de petits plaisirs : des affaires toutes neuves, des vêtements qu’on avait oublié dans le placard, des barbecues improvisés avec ce beau soleil qui se montre enfin !!

Il est primordial de s’accorder du temps pour soi pour partir du bon pied : massage, coiffeur, spa… Faites tout ce qu’il faut pour vous chouchouter dès que vous sentirez le petit coup de pompe bien connu.

On maintient le cap vers la forme !

stability ball in women Pilates class rear viewDe retour de vacances, nous sommes parfois démotivés par le quotidien qui reprend vite le dessus dans notre vie et efface rapidement le doux bonheur des pieds dans l’eau ou l’air frais de la campagne. Cependant, c’est le moment idéal pour continuer ce que nous faisons sans nous en rendre compte l’été : bouger. Et avec le sourire, s’il vous plaît !

La rentrée rime avec bonnes résolutions, alors foncer sur le site des clubs de votre ville et au forum des associations le plus proche.

Vous aurez tellement de choix entre art, sport, nature, culture … Nous vous proposons là des sports auxquels on ne pense pas systématiquement. Bonne lecture et bonne reprise !

Avez-vous par exemple pensé à vous mettre à l’aquarunning ? Il s’agit de cours collectifs de 30 à 45 minutes où le but est de courir sur un tapis de course incliné au fond d’une piscine. Si le sport aquatique ne vous tente pas, le Swiss Ball est peut-être fait pour vous : vous réaliserez alors des exercices à l’aide d’un gros ballon de 60 cm de diamètre. En plus de solliciter les muscles, il exige de la concentration et un sens de l’équilibre.

Ayant la bougeotte, vous craignez qu’une balle ne soit pas assez dynamique pour vous ? Qu’à cela ne tienne, le Sh’bam répondra à vos attentes ! En cours collectif, le but est de se défouler en mélangeant danse et fitness. La Zumba représente également une autre alternative à ce type de sport permettant de se dépenser en gardant le sourire.

Pour un retour en enfance immédiat, n’hésitez pas à tenter le hooping : version adulte et tonique des jeux de cerceaux, en faisant tourner le cerceau grâce à des mouvements de notre corps, ce sport permet de se raffermir et de se tonifier. Avec une certaine nostalgie, vous pouvez également vous adonner au trampoline pour améliorer tonus et équilibre.

Remis au goût du jour, le vélo peut se pratiquer en intérieur comme en extérieur, seul ou à plusieurs et permet de se régler selon le degré de résistance voulu. Voilà un sport qui réconcilie tout le monde avec le sport, mêmes les plus démotivés. Pour ceux qui ne voudraient vraiment pas y mettre du leur, l’élastique fitness est un gain de temps : il permet de s’exercer chez soi et même n’importe où, à l’aide d’ouvrages et DVD.

Tout ça est bien trop speed ? Optez pour le Yoga, sport très complet, qui vous fait travailler les muscles en longueur et en souplesse, tout en décompressant de vos journées stressantes. Il y a également le Levitation yoga qui vous permet de pratiquer une forme de yoga suspendu à une balancelle en tissus, développant la flexibilité ainsi que la relaxation.

Enfin pour ceux qui cherchent un but un peu plus spirituel dans leur pratique du sport, l’aïkido, art martial japonais, se base sur des déplacements et mouvements pour mobiliser l’énergie vitale.

Pour la rentrée, n’oubliez pas la motivation dans les cartables !

Jeux enfantsLa cloche a sonné, ça signifie, et oui, c’est confirmé les vacances sont finies…

Le moral tente de retourner dans les chaussettes, mais tenez bon ! Il est important de commencer la rentrée du bon pied, pour nous comme pour les enfants. Comment réussir à les motiver ?

Tout d’abord, il faut garder en tête que la passivité et la démotivation vont de pair. Une solution ? Les rendre plus actifs tout en gardant une note de ludique, par exemple à l’aide de travaux pratiques amusants. Tout d’abord, gardez en mémoire que pour aider vos enfants à apprendre, il est indispensable que vous vous confortiez dans votre rôle de parents et de guides et non dans celui de l’enseignant. Cela permet à l’enfant de se lancer dans l’apprentissage avec une plus grande confiance, en y trouvant du plaisir. Pour vous donner des idées vous trouverez des bouquins simples d’activités à réaliser seul ou avec vous, faites-les participer à vos recettes culinaires (pas seulement les gâteaux), et il existe des kits sympas de bricolage-activité fille/garçon dans les diverses papeteries qui proposent une rubrique Créative. Voyez en fonction des goûts et de l’âge de votre enfant.

Pour que votre chérubin trouve bien sa place depuis la primaire, il est nécessaire de créer des ponts entre l’école et la maison afin qu’il puisse mettre du sens sur tous les savoirs acquis. Dans le but de favoriser son acquisition d’autonomie, vous pouvez l’encourager dans des prises de responsabilité. Si votre enfant tente, peu importe réellement qu’il réussisse ou échoue, il développera une certaine confiance en lui, à condition que vous le congratuliez pour ce qu’il a fait de bien et l’encouragiez pour le moins bien. Restez positif ! Dans les prises de responsabilité, ce peut-être : choisir ses habits tout seul, préparer son goûter lui-même, vérifier le contenu de sa trousse tous les samedis matins, venir de lui-même vous demander de l’interroger sur sa leçon de grammaire…

Si vous avez des enfants désormais au collège, il est important de les encadrer encore et de les encourager. Toute en représentant une forme d’autorité, il s’agit de lâcher du lest en restant à l’écoute. C’est période difficile car c’est une réelle transition avec l’arrivée de l’adolescence. Votre enfant ne voudra plus de vos ordres mais restera dans le besoin de vos conseils. En 6ème et 5ème, continuez de vérifier, surtout le 1er trimestre, le contenu des cartables, puis petit à petit, vous verrez qu’il le fera avec sérieux, félicitez-le ! Invitez-le à vous raconter sa journée, les hauts et les bas et à l’aider à comprendre pourquoi les profs agissent comme-ci ou comme-ça … pour qu’il ne juge pas mais qu’il comprenne le point de vue adulte de l’enseignant. N’oubliez pas de relancer la machine à motivation au début de 2ème trimestre … pensez à la récompense « carotte », les enfants en raffole ! La récompense « carotte » dépend de votre style d’éducation et de l’âge de l’enfant : de l’argent de poche, des CD de musique ou des € à dépenser sur itunes, des minutes facebook/DS/Wii … ou une glace ! A vous de voir.

Pour les plus grands, identifiez leurs points faibles et points forts afin de mieux les accompagner sur ce qui pourrait leur poser problème. Rassurez-les sur la quantité de travail qu’ils avoir et n’oubliez pas de faire comme avec les plus jeunes, demandez-leur qu’ils vous racontent leur journée, leurs plaisirs et leurs maux, vous tisserez ainsi une relation durable de confiance avec votre jeune adulte. Il est toujours important de leur signaler que vous êtes là pour leur faire réciter des leçons s’ils en ont besoin, relire des copies, plancher sur un devoir compliqué ensemble pourquoi pas. Et n’hésitez pas à dégager de votre temps pour faire des choses ensemble : aller boire un thé en terrasse, se faire une expo, aller au ciné, sortir manger une crêpe, aller avec lui/elle à un concert de son choix … Tout temps passé avec votre jeune est du temps de qualité, profitez-en encore !

Avec toutes ces cartes en main, vous pouvez affronter la rentrée en toute sérénité avec des enfants motivés et relisez les mêmes conseils à chaque début de trimestre.

Besoin d’une pause : partez en vacances à la Toussaint !

« La Toussaint ? Ce sont les deux semaines autour d’Halloween, non ? ». Vous n’êtes fatigués, morose par cette pluie automnale et vous voyez des citrouilles partout … Et si vous partiez en vacances ?

IMG_6910

On vous plante le décor : vous, la mer, le sable fin, le soleil… Le sud de la Turquie peut répondre à ces promesses même à cette période de l’année. Profitant de cette belle arrière-saison, vous assisterez à la migration des oiseaux qui quittent la Russie. Les sites touristiques sont nettement moins fréquentés par les touristes, ce qui est plus agréable, avec tes tarifs peut être plus abordables.

Chypre est également une île au climat proche de la Turquie. Lemesos est d’ailleurs l’île la plus chaude de toute la Méditerranée.

Au large de la Grèce, Rhodes offre un environnement et des températures tout aussi idylliques ! Il faut cependant faire attention aux prestations proposées par les hôtels-club qui peuvent parfois décevoir.

La Toussaint est aussi LA bonne période pour aller à … Madagascar. L’île rouge est plus clémente au niveau climat à cette période de l’année. A vous l’émerveillement des enfants face à la population de lémuriens habitant l’île !

Si toutes ces destinations sont la banlieue pour vous, grand voyageur, partez plus loin. L’Australie s’offre à vous. Octobre et novembre sont des mois propices à la plongée et l’observation de la Grande Barrière de corail. Qui n’a jamais rêvé de rencontrer des kangourous ?

Alors, qu’attendez-vous pour prendre vos billets ?

La phobie administrative : on voit ça tous les jours

J'ai surtout pas envie de faire mes papiers

J’ai surtout pas envie de faire mes papiers

Bien que nous ne pouvons juger de l’existence médicale d’un état de « phobie administrative » dont les médias parle en ce moment en relation avec le député Thomas Thévenoud, nous rencontrons au quotidien -nous, les assistantes administratives à domicile- ce phénomène chez certains de nos clients.

Une phobie, selon Wikipedia désigne une frayeur ou crainte – une peur démesurée de quelque chose.
« Phobie wikipedia :
Le terme
 phobie, du grec ancien phobos (φόβος), frayeur1 ou crainte2. désigne dans la langue courante une peur démesurée d’un objet ou d’une situation précise, par exemple l’acrophobie(phobie des hauteurs), l’herpétophobie (peur des serpents et autres reptiles), l’arachnophobie(peur des araignées) ou la phobie du téléphone. En psychanalyse et psychiatrie le terme désigne une crainte déraisonnable dont la personne reconnait le caractère injustifié et dont elle souffre ».

Si le fait de ne pas ouvrir sa boîte aux lettres ou ses courriers et les laisser s’empiler ou de les ouvrir mais les stocker dans des sacs pour un traitement ultérieur au point d’avoir son espace de vie envahi de courriers non traités, est assimilé à de la phobie, alors oui, il y a beaucoup de phobiques administratifs !

Ce qui est sûr c’est que l’administratif en France crée de l’anxiété, du « mal-aise » et des frustrations chez de nombreuses personnes de par sa quantité ou bien la complexité de thème à traiter.

Nous avons mentionné quelques exemples dans l’article de Rue89 mais le schéma est bien plus généralisé. Le plus satisfaisant pour nous qui vivons ces situations au quotidien chez nos clients « phobiques », c’est que nous notons un véritable soulagement immédiat des clients.

 

Un remède à appliquer tout de suite : coller un sticker Stop Pub sur votre boîte à lettre – la quantité de courrier polluant et de sollicitations dans votre boîte diminuera.

Il ne vous restera que le courrier personnel et important. Réserver ensuite 1 jour par semaine ou par mois, selon votre situation familiale et activité, pour vous en occuper et tout traiter. En cas d’insuffisance, ne restez pas seul(e) et appelez à l’aide : votre conjoint, vos enfants/parents et si cela ne suffit pas, contactez un prestataire comme FamilyZen pour vous aider à diminuer les piles et lentement reprendre le dessus.

 

 

Peut-on vraiment parler de phobie administrative ?

Overworked woman stressed with work

L’administratif, quelle horreur !

Mal a la teteMal a la teteMal a la teteLe terme « phobique » peut sembler exagéré mais la réalité est là : un certain nombre de personnes sont  à  ce point traumatisées par les papiers administratifs qu’elles ressentent de violents troubles physiques  à la vue des enveloppes et des piles de courriers qui s’accumulent. Certaines se plaignent de maux de ventre, de perte d’appétit, de nausées ou d’insomnies, d’autres n’ont simplement plus le courage d’ouvrir leurs boites aux lettres et s’installent dans le déni…

 

Comme l’explique Estelle, dans l’interview avec Le Figaro : il y a là une vraie souffrance, dont les causes peuvent être multiples mais sont le plus souvent liées à un choc : un deuil, une rupture ou un divorce, une perte d’emploi. Dans ce cas, nous pensons que la phobie administrative peut être passagère.

Les papiers administratifs sont alors considérés comme des ennemis, des sources de mauvaises nouvelles, de douleurs et d’ennuis auxquels on n’a plus le courage de faire face. L’objet du tourment  doit  disparaître et les enveloppes sont alors empilées, non ouvertes, dissimulées sous d’autres documents ou parfois même cachées dans de grands sacs au fond d’armoires fermées à double tour.

 

Cela va donc bien au delà de la simple procrastination qui peut toucher tous ceux que le respect des échéances ennuie et la lourdeur de l’administration irrite. Certains profils sont « plus à risques » que d’autres et leur phobie administrative est davantage permanente. Nous rencontrons plus souvent ces profils au sein des artistes, des personnes évoluant dans un environnement ou métier à contact humain, créatif  et chaleureux comme la communication par exemple. Ces personnes sont  souvent rebutées par la rigidité des procédures à respecter et l’administratif ne cadre pas avec leur personnalité. Nous avons tellement d’administratif à gérer en France qu’ils en développent un réelle phobie.

 

Les « désordonnés » pleins de bonne volonté mais dépassés par du retard de rangement et de classement peuvent aussi perdre pied. Ceux-ci oublient par exemple de renvoyer leurs feuilles maladie, les attestations demandées pour bénéficier de prestations sociales, leurs notes de frais… et peuvent perdre beaucoup d’argent…

 

Il est important de savoir qu’il n’est jamais trop tard pour s’attaquer aux papiers administratifs, que s’alléger de ces corvées et régler enfin tous les dossiers considérés comme insurmontables fait un bien fou…

Nous le rencontrons tous les jours, les personnes qui ont une réelle aversion pour l’administratif et acceptant de déléguer cette « mission » se sentent immédiatement soulagés et plus sereins.

 

Si vous vous reconnaissez « phobique administratif » à la lecture de cet article, rassurez-vous, vous n’êtes pas un cas isolé… FamilyZen intervient tous les jours chez des personnes qui ont l’administratif en horreur. Nous vous aidons à dédramatiser la situation, nous agissons pour que toute culpabilité soit levée et notre réseau d’assistants administratifs dédiés vous accompagne en toute confidentialité.

Et si on gardait la ligne après les vacances ?

 

 

IMG_6466Après tous nos efforts faits pour que nous soyons des apollons sur les plages cet été, il serait dommage de nous arrêter sur notre lancée. Il existe des moyens simples de rester au top de sa forme sans reprendre de kilos superflus.

Pensez à boire de l’eau régulièrement. Il est conseillé de boire entre 1 et 2 litres par jour pour favoriser l’hydratation, l’élimination des déchets corporels et la diminution de la rétention d’eau. Mais soyons honnête avec nous-mêmes, boire de l’eau ne fait pas maigrir ! Donc mettons en place un plan complémentaire.

Selon des études, une envie de manger dure en moyenne 10 minutes. Laissez écouler ce temps en vous occupant à une tâche beaucoup plus utile que satisfaire de suite cette envie, éloignez-vous de la zone de tentation et buvez une boisson chaude, type thé vert.

Vous pouvez également manger plus souvent en petites portions. Prendre des repas fréquemment vous permet d’augmenter votre énergie, d’améliorer votre humeur et même d’accélérer votre métabolisme. Mais attention, qui dit plus souvent, ne dit pas grignotage ! Privilégiez un fruit par exemple.

Avec une préparation d’un plan de repas sur la semaine et un suivi à la lettre, les tentations de junk food se réduisent et en choisissant bien vos aliments, vous pourrez alors vous assurer une alimentation équilibrée. Pensez à éviter les boissons gazeuses également, style sodas. Privilégiez les légumes pour accompagner les protéines animales et évitez ces protéines animales avec les féculents. Le soir, dînez très léger. Ne vous octroyez pas plus d’un repas folie par semaine !

Evidemment, faire du sport est indispensable pour mincir, avoir une belle ligne et vous aide à garder la forme. Faire du sport seul ne vous aidera pas à maigrir, mais une bonne hygiène alimentaire accompagnée d’une activité sportive très régulière vous aidera à une perte de poids plus rapide.

Ne vous fixez pas non plus des objectifs trop durs à atteindre, vous serez déçu et risquerez de ne pas tenir votre engagement.

Enfin, la pensée positive ainsi que la détente sont de bons atouts pour maintenir votre cap ! Et si vous le pouvez, démarrez votre programme minceur avec une autre personne, une amie, votre conjoint, c’est beaucoup plus stimulant.

Tip Zen du jour

Trouvez des idées pour organiser votre week-end avec vos enfants; consultez quelques sites sympas : http://www.momes.net; http://www.jeuxpourenfants.org/; http://www.jeux-pour-enfants.com/; http://www.allofamille.fr/sortie; http://www.occuper-ses-enfants.com/-Sortir;