En blog

Construire ou rénover son habitat en respectant les principes d´économie d’énergies et de respect de l’environnement n’est plus une mode, sinon  une manière de penser vitale pour l’avenir de notre planète. Mais, ces améliorations apportées à notre logement  doivent aussi s’accompagner d´un changement dans notre manière de vivre et de consommer : les petits gestes quotidiens comptent aussi et s’ils se multiplient, ils auront  un effet positif et notable sur l’environnement.

Ils ne sont pas forcément compliqués et contraignants et, en, et plus, ils génèrent souvent des économies, toujours bonnes pour notre porte-monnaie. En voici quelques-uns qu´ils nous semblent  bons de rappeler :

  1. Réduisez vos emballages 

C´est déjà  un acquis, les sacs en plastique sont bannis des  supermarchés, mais il y a encore tellement à faire. Regardez les plats surgelés, il y a bien souvent un carton d´emballage,  une barquette et un film plastique.  Et pour les goûters des  enfants, les emballages individuels,  certes bien pratiques,  sont-ils vraiment indispensables ? Savez-vous que l´emballage peut représenter 80% du poids total du produit et jusqu´à 65 % de son prix ? Alors, la prochaine fois que vous ferez vos courses, pensez à acheter des produits en vrac (notamment éviter les barquettes pour les pommes, tomates, raisins etc.), des recharges, éviter les produits en sachets individuels, les dosettes etc.

  1. Cultivez votre potager

Que vous ayez un jardin, un balcon ou un simple rebord de fenêtre, faites pousser des fruits, des légumes, des herbes aromatiques. Vous (re)découvrirez alors le plaisir de cultiver soi-même ses fruits et légumes,  la saveur des produits qui ont  poussé naturellement,  sans engrais et cueillis mûrs à point et finalement vous reconnecterez avec la nature, son rythme et ses saisons.

Et, comme nous l’avons déjà souligné dans notre newsletter de février 2017, le jardinage, c’est bon pour le moral !

  1. Lancez-vous dans le compostage

Ca y est, vous avez votre -petit- jardin potager ? L´étape suivante, c´est le compostage ! Une manière facile et économique de limiter les déchets dans vos poubelles tout en apportant de l’engrais au jardin.

En plus, l’automne est la saison idéale pour commencer, les feuilles mortes étant les déchets marron par excellence, une des composantes indispensables au compost.

En savoir plus sur les techniques du compostage : https://fr.wikihow.com/composter

Vous pouvez trouver le composteur à votre mesure dans les jardineries et les grandes surfaces de bricolage.

Vous ne vous sentez pas prêts au compostage ? Pourquoi ne pas commencer par utiliser ces 5 engrais naturels : peaux de banane, marcs de café, cendres de bois, coquilles d´œufs, eau de cuisson des légumes, des œufs et des pâtes. Chacun a ses vertus spécifiques pour stimuler la pousse, lutter contre les indésirables et les maladies.

Source : https://www.comment-economiser.fr/engrais-naturels-gratuits-plante-en-forme.html

Vous pouvez aussi arroser  vos plantations avec l’eau de pluie récupérée.  Vous trouverez aussi des récupérateurs dans le commerce.

  1. Fabriquez vos produits de beauté vous-même

C´est un geste auquel on ne pensait pas il y a quelques années, la tendance était plutôt au « plus c´est chimique, plus c´est efficace ».  Or, bien mieux informés, on se rend compte que c´est faux, nocif pour l´environnement – et parfois la peau – et en plus généralement très coûteux.

Les arguments en faveur des cosmétiques bio sont nombreux :

  • Efficacité : les produits du commerce sont souvent dilués avec de l’eau. Lorsque l’on fait ses cosmétiques maison, on peut utiliser des hydrolats plutôt que de l’eau, afin de bénéficier des bienfaits des eaux florales en même temps. Par ailleurs, ils sont faits sur mesure : vous adaptez leur composition aux besoins de votre peau en fonction de ses imperfections, des saisons etc.
  • Confiance et Traçabilité : vous savez exactement ce que vous vous mettez sur la peau, vous êtes sûr que vos produits ne contiennent pas de paraben et autres produits issues de la pétrochimie alors qu’il est très difficile, voire impossible de comprendre la composition des crèmes du commerce
  • Protection de l’environnement : tout d’abord, lorsque l’on fabrique ses cosmétiques, l’idée est d’utiliser des produits bio, mais en plus on les conserve dans des récipients lavables et réutilisables. De plus, vous réduisez l’utilisation des emballages (cellophane, boîte en carton, notices, pots, flacons, tubes etc.)
  • Economies : ces produits vous reviennent beaucoup moins cher. Vous ne payez plus le packaging, le marketing etc.  De plus, comme ils sont plus efficaces, vous avez besoin de moins de produits.
  1. Fabriquez votre lessive

Aujourd’hui nous vous partageons la recette d’une lessive écologique de Elolli Pop! Elle la fait elle-même, parce que c’est plus sain, c’est économique et c’est rapide à faire.

 

Si vous ne savez pas par où commencer, nos intervenants FamilyZen peuvent vous aider à mettre en place cette nouvelle organisation de vie, comme par exemple, aller chercher le composteur dans votre mairie, chercher des recettes de cosmétiques-maison sur internet etc.

Jardiner, cultiver vos fruits et légumes, cuisiner, fabriquer vous-même vos produits cosmétique es et votre lessive, ce sont des activités saines, à faire chez soi. Ça tombe bien la nouvelle tendance est au nesting.

Les articles récents